top of page

Comment j'utilise Minecraft pour aider les enfants autistes



Le Web peut être un lieu terrible, mais vous ne trouverez pas de harceleurs ou de trolls sur Autcaft, le serveur Minecraft de Stuart Duncan. Conçu pour les enfants autistes et leurs familles, Autcraft offre aux enfants qui se comportent parfois différemment de leur camarades (et peuvent être mis à l'écart ailleurs), un environnement en ligne sûr pour jouer et s'exprimer. Pour plus d'informations sur l'un des meilleurs lieux du Web, suivez cette conférence inspirante.


==> Voici la transcription de la vidéo

Je m'appelle Stuart Duncan, mais je suis sans doute mieux connu en ligne sous le nom de « AutismFather. » Voilà qui je suis sur le Web. La ressemblance est frappante, je sais.


(Rires)


Mais aujourd'hui, je vais vous parler de Minecraft. C'est mon personnage Minecraft. Si vous ne connaissez pas bien le jeu, ne vous inquiétez pas. C'est juste un moyen que j'ai utilisé à l'époque pour répondre à un besoin. Ce dont je veux vous parler s'applique à presque toutes les situations.


Il y a quatre ans environ, j'ai créé un serveur Minecraft pour les enfants autistes et leur famille et je l'ai appelé « Autcraft ». Depuis, les médias du monde entier parlent de nous, à la télé, à la radio et dans les magazines. Buzzfeed nous décrivait comme l'un des meilleurs lieux du Web. On parle de nous également dans un article de recherche récompensé appelé « Utiliser Minecraft comme technologie d'aide pour les jeunes autistes. » Un titre un peu compliqué. Mais vous comprenez l'idée. Je veux parler un peu de cet article de recherche et de son contenu, mais avant ça, je dois vous rappeler le contexte de la création du serveur.


En 2013, tout le monde jouait à Minecraft, les enfants comme les adultes, atteints d'autisme ou pas, évidemment. Mais c'était énorme ! J'ai vu des parents se contacter sur les réseaux sociaux pour savoir si leurs enfants pouvaient jouer entre eux. Car lorsqu'ils essayaient de jouer sur des serveurs publics, ils tombaient sur des harceleurs et des trolls. Lorsque vous êtes autistes, vous vous comportez différemment, très différemment parfois. Nous savons que la différence est tout ce dont a besoin un harceleur pour faire de vous sa prochaine victime. Sur internet, ces horribles personnes essayaient de détruire tout ce qu'ils pouvaient faire, ils volaient leurs constructions et les tuaient inlassablement, ce qui rendait le jeu injouable. Mais le pire, ce qui était le plus blessant, c'était les paroles de ces brutes envers ces enfants. Ils les traitaient de sans amis, de défectueux, et d'attardés. Et ils disaient à ces enfants, de six ans seulement pour certains, que la société n'en voulait pas, qu'aucun parent ne veut d'un enfant handicapé et qu'ils devraient se suicider.


Et bien sûr, ces enfants, vous savez, ils quittaient ces serveurs énervés et blessés. Ils cassaient leur clavier, ils se haïssaient carrément et leurs parents se sentaient impuissants.


Je me suis dit qu'il fallait que je les aide. Je suis autiste, mon fils aîné est autiste, mes deux enfants et moi adorons Minecraft donc je devais faire quelque chose. Alors j'ai créé un serveur Minecraft. J'ai passé du temps à construire un village avec des routes, un panneau de bienvenue, un gars habitant au sommet de la montagne et essayer de rendre le tout original. L'idée était plutôt simple. Seules les personnes que j'acceptais pouvaient joindre la partie et je surveillais le serveur autant que possible juste pour être sûr que tout se passe bien. Et c'était ça toute la promesse : assurer la sécurité des enfants pour qu'ils jouent.


Après ça, je suis allé sur Facebook et j'ai posté un message simple que seuls mes amis pouvaient lire. Je voulais voir l'intérêt que cela susciterait et si cela pouvait aider. Il s'avère que j'avais sous-estimé à quel point c'était nécessaire, car en 48 heures, j'ai reçu 750 mails. Je n'ai pas autant d'amis sur Facebook.


(Rires)


En huit jours, j'ai mis à jour l'offre d'hébergement web huit fois en passant de l'offre la plus simple à la plus chère possible. A présent, quatre ans plus tard, 8 000 noms à travers le monde sont inscrits sur la liste blanche.


Mais la raison pour laquelle je suis ici ne se résume pas à avoir offert un lieu sûr où jouer. C'est ce qui s'est passé en jouant. Des parents m'ont contacté, m'ont dit que leurs enfants apprenaient à lire et écrire en jouant sur le serveur. Au début, ils écrivaient les mots comme ils se prononcent, mais parce qu'ils formaient une communauté, ils voyaient les autres écrire ces mots correctement et ils les recopiaient. D'autres parents m'ont contacté pour me dire que leurs enfants muets commençaient à parler. Ils ne parlaient que de Minecraft, mais ils parlaient.


(Rires)


Certains enfants se sont faits des amis à l'école. D'autres ont appris à partager et donner leurs affaires. C'était incroyable. Et tous les parents m'ont dit que c'était grâce à Autcraft, grâce à ce que nous faisions.


Mais pourquoi ? Comment un serveur de jeu vidéo a permis cela ? Eh bien, on en revient à l'article de recherche dont je parlais. Il contient certains des principes que j'ai suivis pour créer le serveur, des principes qui incitent les gens à devenir le meilleur d'eux-mêmes. Je l'espère. La communication notamment, c'est dur pour les enfants autistes. C'est dur aussi pour les adultes non autistes. Mais les enfants ne devraient pas être punis, on devrait leur parler. 9 fois sur 10, lorsque les enfants se montrent agressifs, c'est parce qu'il s'est passé quelque chose à l'école ou à la maison. Un animal est mort ? Un problème de communication entre deux enfants parfois. Personne ne sait comment ils vont réagir. On offre juste notre aide. On leur dit toujours qu'on n'est pas en colère, qu'ils ne risquent rien, on veut seulement aider. Cela prouve que l'on se soucie d'eux et qu'on les respecte assez pour écouter leur point de vue. Le respect, ça se mérite. Cela leur montre qu'ils ont tous les outils en main pour résoudre leurs problèmes seuls à l'avenir et même les éviter grâce à, vous savez, la communication.


Sur la plupart des serveurs, tout comme dans les jeux vidéo, les enfants sont récompensés, enfin les joueurs le sont, pour leur succès, pas vrai ? La récompense est à la hauteur de votre niveau. C'est automatisé parfois ; le serveur fait le travail, le code apparaît. Sur Autcraft, on ne fait pas ça. On désigne le « joueur de la semaine » et des « TEF » équivalent de « Tu es formidable ».


(Rires)


On attribue des grades aux joueurs selon les comportements qu'ils adoptent, comme le grade « Potes » à ceux qui se montrent gentils ou « Assistant junior » à ceux qui apportent leur aide. « Assistant senior » pour les adultes. Mais ils sont évidents, n'est-ce pas ? Les gens savent à quoi s'attendre et comment être récompensés, car ils connaissent les noms. Dès que quelqu'un s'inscrit sur le serveur, il sait qu'il va être récompensé selon sa personnalité et non selon ses actions. Le grade ultime, l'épée AutismFather, qui porte mon pseudonyme car je suis le créateur, est une épée très puissante que vous ne pouvez récupérer que si vous prouvez que vous faites passer la communauté avant vous et que la compassion et la gentillesse font partie de vous. On a distribué pas mal de ces épées à vrai dire. Je me suis dit, si on surveille le serveur pour vérifier que tout va bien, on peut aussi repérer les bonnes choses et récompenser les gens pour ça.


On essaye toujours de montrer aux joueurs que tout est pareil pour tout le monde, même moi. Mais il faut traiter les gens différemment pour y arriver. Certains joueurs se mettent vite en colère. En plus de l'autisme, certains sont également atteints de TOC ou du syndrome de la Tourette. J'ai le don de me souvenir de tous les joueurs. Je me souviens de leur premier jour, nos conversations, des choses dont on parle, que l'on construit. Lorsque quelqu'un me parle d'un problème, je ne gère pas la situation de la même manière qu'avec un autre joueur, selon ce que je connais d'eux. Pour les autres administrateurs et bénévoles, on documente tout. Ainsi, toutes les conversations, bonnes, mauvaises ou inquiétantes, sont là et tout le monde y a accès.


Je vais vous donner l'exemple d'un joueur. Il nous avait rejoints depuis un moment, mais il a commencé à n'envoyer que des tirets sur le chat, une longue ligne de tirets à travers l'écran. Peu de temps après, il a recommencé. Les autres joueurs lui ont demandé d'arrêter et il a dit : « OK ». Mais il recommençait. Cela frustrait les autres joueurs. Ils voulaient qu'il soit bloqué ou puni pour infraction aux règles, mais je savais qu'il se passait quelque chose. Je suis allé chez sa tante, qui était la personne à contacter. Elle m'a dit qu'il ne voyait plus que d'un œil et perdait la vue sur l'autre. Donc il découpait le chat en blocs de texte plus faciles à lire, ce qui est plutôt ingénieux.


Cette même nuit, j'ai discuté avec un ami qui code et nous avons créé un nouveau plugin sur le serveur permettant à n'importe quel joueur, y compris lui bien sûr, de pouvoir entrer une commande et de voir chacune des lignes séparée par des tirets, par des astérisques, des lignes vides ou ce qu'ils voulaient, ce qui leur convenait le mieux. On a amélioré le code pour que le nom soit surligné et repérer facilement quelqu'un qui nous mentionne. C'est un exemple qui prouve qu'apporter une amélioration, une petite modification, aide à rendre tout le monde égaux, même si vous améliorez le code pour un joueur en particulier.


L'important, c'est de ne pas avoir peur. Sur mon serveur, les enfants n'ont pas peur. Ils sont libres d'être eux-mêmes, car on se soutient, on s'encourage et on se félicite. On sait tous ce que ça fait d'être rejeté et d'être détesté parce que l'on vit. Lorsque l'on est tous connectés au serveur, nous n'avons plus peur. Lors des deux premières années, sur le serveur, je parlais en moyenne à deux enfants suicidaires par semaine. Ils m'ont contacté, car ils se sentaient en sécurité avec moi. Ils pensaient que j'étais la seule personne au monde à qui se confier.


J'imagine que mon message c'est : que vous soyez une association caritative ou autre, un enseignant ou un thérapeute, un parent qui fait de son mieux ou un autiste comme moi, peu importe qui vous êtes, vous devez aider ces enfants à se libérer de leurs peurs avant toute chose, car toute autre chose paraîtra forcée à moins qu'ils n'aient pas peur. Ainsi, le renforcement positif marchera toujours mieux qu'une quelconque punition. En confiance et heureux, ils ont envie d'apprendre. Ils n'ont pas besoin d'essayer, cela vient naturellement. Ce sont les mots des enfants pour décrire le serveur.


La chose que j'espère que vous retiendrez, c'est que peu importe ce que traverse une personne dans la vie en ce moment, qu'elle soit harcelée à l'école ou à la maison, qu'elle se pose des questions sur sa sexualité ou son genre, ce qui est très fréquent chez les autistes, si elle se sent seule ou même suicidaire, vous devez vivre votre vie de telle manière que cette personne sente qu'elle puisse se confier à vous. Elle doit se sentir totalement à l'aise pour vous en parler.


Si vous voulez voir un groupe d'enfants autistes - des enfants que la société perçoit à tort comme antisociaux et manquant d'empathie - si vous voulez voir ces enfants former la plus compatissante, la plus aimante et la plus généreuse des communautés, le genre d'endroit que les gens décriraient comme l'un des meilleurs du Web, ils le feront. Je l'ai vu. Je le vois tous les jours. Mais ils font face à de gros défis qu'ils doivent surmonter pour y arriver et cela serait très utile que quelqu'un puisse m'aider à leur montrer que la seule chose qu'ils doivent craindre, c'est de douter de soi. J'imagine que je vous demande d'être cette personne pour eux, car pour eux, pour ces enfants, cela veut tout dire.


Merci beaucoup.


(Applaudissements)

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le TSA vu d'un autre angle !

Au cœur du Trouble du Spectre de l'Autisme (TSA) se trouvent des trésors de potentiel souvent négligés par les clichés négatifs qui persistent. Ces individus apportent une richesse de points forts qui

bottom of page